Juin 2015 - Newsletter n°9
LES CONSEILS DE L'EXPERT

Quelles sont les étapes à suivre en cas de cambriolage ?
(source : Sécurité conseils pro)

De retour de vacances, du travail ou simplement absent quelques heures vous constatez que vous avez été victime d’un cambriolage ! Pour les victimes, cette intrusion dans l’intimité peut s’avérer extrêmement violente. Il n’est pas facile de se plonger dans les procédures d’indemnisation après un tel choc.Il va toutefois falloir prendre quelques mesures d’urgence et procédez par étape.


Etape 1 : Contactez les forces de l’ordre

Une fois ceux-ci sur place, faites constater l’effraction et l’état des lieux. Insistez pour que les dégâts soient inscrits sur le procès-verbal par ex. ; porte ou fenêtre fracturée.

De même si vous vous avez déjà remarqué que certains objets ont disparus veillez à ce qu’ils soient déjà répertoriés sur le procès-verbal.

Important, émettez vos réserves sur le contenu dérobé, en effet il se peut que le lendemain, voir quelques jours plus tard vous vous rendiez compte qu’un autre objet auquel vous n’avez pas pensé a lui aussi été volé !

Etape 2 : Les réparations

Une fois que le cambriolage est constaté, il faut éviter de se faire dévaliser une deuxième fois. Si la porte est fracturée, les fenêtres brisées, il est important de procéder aux réparations le plus rapidement possible et de garder la facture pour éventuellement se faire rembourser par l’assurance.

Ces réparations peuvent être provisoires pour fermer l’accès à votre habitation ou votre entreprise.

A ce stade et dans l’urgence ne prenez pas de décision sur l’installation de système de sécurité et méfiez-vous aussi de personnes peu scrupuleuses qui profiteraient de votre désarroi pour vous faire signer un devis pour un système qui ne vous conviendrait peut-être pas…

Etape 3 : Contactez votre assureur

Si vous êtes couvert par une assurance habitation contactez votre assureur ou courtier et déclarez le cambriolage. Demandez-lui (ou lisez les clauses de votre contrat) le délai et comment vous devez vous y prendre pour déclarer ce vol, lettre recommandée ou courriel ? Ici aussi émettez vos réserves sur le contenu dérobé et ce, le temps de faire rapidement un inventaire des lieux. Si vous avez un appareil photo ou une caméra faites des photos du sinistre, des dégâts. Précisez dans la lettre, le mode de cambriolage, la date et expédiez-la accompagnée du procès-verbal.

Etape 4 : Protégez-vous efficacement

Si vous n’étiez pas protégé par un système d’alarme ou des bonnes protections mécaniques il est grand temps d’y penser. Cette étape est essentielle, d’une part elle va vous apporter un sentiment de tranquillité mais surtout elle permettra de ne pas laisser sur le marché des malfaiteurs l’information d’un logement qui malgré un vol n’est toujours pas protégé. A bon entendeur….

Ce qu’il faut retenir

Il est donc important de récolter un maximum d’informations. Ceci vous servira pour l’indemnisation des dégâts et objets disparus, n’oubliez pas qu’en cas d’expertise c’est à vous de produire toutes les preuves pouvant servir à votre indemnisation. Si vous avez été prévoyant en listant et photographiant vos objets de valeurs, c’est le moment de préparer ces preuves…