Vandalisme des distributeurs automatiques

Posté le: octobre 10, 2017 | 0 Commentaires |

Un pied de nez au pied-de-biche, ou plutôt un pied nickelé aux voleurs qui sévissent sur les aires de repos d’autoroutes et autres stations-service de France et de Navarre. Attirés par l’argent facile stocké derrière une serrure vulnérable, ils n’hésitent pas à utiliser la manière forte pour atteindre leur butin.

…une autoroute gourmande toute tracée pour les voleurs de grand chemin. 

D’innocentes machines qui nous sauvent parfois de la déshydratation ou du coup de barre après 2 heures de route sous la pluie, prennent des allures de machines à sous pour certains. Simples et naïfs consommateurs que nous sommes, nous ne pensons pas deux secondes que des individus malveillants peuvent attaquer ce type de machines exposées au public. Et pourtant, leurs haltes revêtent bien plus un grain de folie, qu’un grain de café. Imaginez la scène : quelques minutes seulement suffisent pour dégainer une clé magique ou un outillage spécifique qui va de pair avec un coup de main expert et hop ! Abracadabra, la porte s’ouvre et le réservoir à monnaie apparait. Quelques centaines d’euros peuvent alors être dérobées rapidement avant de reprendre la route sur les chapeaux de roues.

Parade au #barillet avec le codage magnétique !

Face aux techniques de vol bien rodées, les systèmes sans orifice de la gamme Vending de chez #CISM laissent aux voleurs un arrière-goût de marc au fond de la tirelire.

Avec des caractéristiques hors du commun et brevetées, la gamme Vending made in France de chez C.I.S.M. affiche une structure inviolable et non copiable :

 

  • Finition nickelée
  • Barillets et clés numérotées
  • Livré avec écrou
  • Sur variure unique ou s’entrouvrant
  • Organigramme sur demande
  • Compatible avec cylindres à profil européen ATLAS
  • Ouverture droite ou gauche

Clé de nouvelle génération, elle trouve naturellement un marché auprès de ces distributeurs qui fleurissent un peu partout, dans les parcs de loisirs aussi ou les piscines, même si ceux des autoroutes restent les plus logiques à cambrioler par leur accès rapide pour fuir (ainsi que la cagnotte qui doit être plus importante, je pense). Je ne prendrai donc plus jamais un Coca ou une barre de chocolat de la même façon maintenant et je retiens que les systèmes de fermetures sécurisées CISM restent la meilleure stratégie pour que les vandales en sandales repartent désenchantés avec comme seul butin et consolation : la clé des champs !

> Vandalisme des distributeurs automatiques

Comments are closed.