Juin 2016

NEWSLETTER N°13  

La clé de l’info

 

■ Edito

Pas de congés pour la sécurité !

JN ArlaudConvaincu que la sécurité est la première des libertés, il est essentiel que chacun d’entre nous prenne toutes les dispositions nécessaires pour s’assurer une tranquillité pendant la fermeture de ses locaux. Il n’y a rien de plus désagréable que d’être appelé pendant ses congés par la gendarmerie et d’apprendre que ses bureaux ont été visités pendant son absence. Les cambrioleurs ne prennent pas de vacances. Ils sévissent surtout l’été : deux tiers des cambriolages ont lieu entre juin et août.

Dès que l’on parle de sécurisation des locaux, on pense immédiatement système d’alarme, vidéosurveillance ou surveillance humaine. Mais ces outils ne sont que la conséquence d’une réflexion plus large. Il s’agit avant tout de définir les forces et les faiblesses de l’entreprise et de trouver les bonnes méthodes de sécurisation. Vous découvrirez dans ce numéro, un article reprenant toutes les précautions à prendre pour protéger son entreprise, ses bureaux, ses entrepôts, …  Certains conseils ne sont qu’une question de bon sens, d’autres nécessitent quelques investissements.

Afin de répondre aux besoins de nos clients, nous avons élargi notre gamme avec un système de fermeture « mobile » et applicable n’importe où :  un cadenas haute sécurité. Ce cadenas développé par notre bureau d’étude intègre notre cylindre sans orifice et offre toutes les garanties d’usage en milieux difficiles avec la particularité d’être non crochetable.

Je vous invite à découvrir au fil de votre lecture tous les conseils et les informations utiles pour assurer votre tranquillité.Il ne me reste qu’à vous souhaitez de passer un bel été et au plaisir de vous retrouver en septembre.

Jean-Noël Arlaud, Directeur Général.


■ Quoi de Neuf

NOUVEAU : CISM lance un cadenas haute sécurité pour les professionnels

cadenas_ok_2CISM a conçu un cadenas associant la résistance des matériaux et son cylindre sans orifice. Il offre ainsi une solution efficace pour une utilisation en milieux hostiles. Poussière, sable, gel, corrosion, humidité, sont responsables de cylindres grippés ou bouchés dans lesquels il n’est plus possible de faire fonctionner une clé.

Grâce à sa technologie à codage magnétique et brevetée, les cylindres CISM ne possèdent plus d’orifice. Cette prouesse unique au monde empêche, au-delà de l’introduction de corps étrangers, toutes tentatives de crochetage ou de perçage.  Le bureau d’étude de CISM a adapté son cylindre sur ce nouveau cadenas en intégrant un système « Click & Lock », permettant d’assurer un verrouillage rapide et sécurisé. Le corps du cadenas est réalisé en inox et l’anse, en acier spécial cémenté, offre une excellente résistance au coupecadenas_ok_vue-boulon. Ce cadenas, dernier né de la gamme Secure, est fourni avec deux clés et une carte de propriété empêchant toutes copies sauvages.

Ce produit répond aux besoins de professionnels confrontés au vandalisme ou soumis à un environnement difficile. Il peut également être intégré dans un organigramme.
Vous pouvez télécharger la fiche technique ICI ou nous contacter pour toute demande spécifique au 04 73 74 60 65


■ Ils nous font confiance


photo-renovart
Société RENOV’ART / Témoignage de Julien Lapeyrère, Directeur du réseau

Qu’est-ce que Rénov’art ?
C’est un réseau d’artisans-installateurs indépendants de menuiseries créé sous l’impulsion de l’industriel C2R, fabricant de menuiserie en aluminium et en PVC et fermetures pour l’habitat.”
Lien vers le site officiel.

Quel est votre positionnement national ?
Nous avons une soixantaine d’adhérents en France répartis sur tout le territoire. Experts dans l’art de la pose de portes et de fenêtres, pour la rénovation ou le neuf, nous sommes tenus de proposer constamment les dernières technologies pour satisfaire au mieux les professionnels de notre réseau et surtout leurs clients finaux.”

Comment avez-vous entendu parler de CISM ?
À la réception d’un emailing de C.I.S.M., j’ai immédiatement été séduit par leurs innovations et j’ai vu à travers elles une formidable opportunité pour nous démarquer et proposer un produit qui n’existait pas encore dans notre secteur d’activité.”

CISM, créateur de besoin comme on dit en Marketing ?
Oui en quelques sortes, mais avant tout un déclencheur d’idées, car je me suis véritablement projeté avec eux en faisant un lien direct entre leurs produits et nous. Bien plus qu’une réponse à un besoin – conscient ou révélé, CISM nous est apparu comme une solution pertinente pour faire la différence.”

Et le consommateur dans tout cela ?
Il sera le premier bénéficiaire de ce partenariat entre Rénov’art et CISM, car leurs cylindres haut de gamme que l’on intégrera dans certains modèles de portes, répondent à une vraie attente de première nécessité : la sécurité.”

C’est pour quand la sortie de ces cylindres de sécurité signés C.I.S.M. ?
“Les cylindres CISM font partie du projet de notre nouvelle gamme de portes d’entrée qui verra le jour fin 2016. Le caractère incopiable et infalsifiable des produits CISM comble nos espérances et surtout un grand vide que notre secteur subissait auparavant. Cette nouvelle offre devrait accélérer les ventes déjà bonnes tout en faisant de nos adhérents, des experts de la porte d’entrée armés d’un atout haute sécurité… et Made in France.”


■ Comment faire ?

entrepots-local-d-activites-la-courneuve-93120-193571-3Protéger mon entreprise des cambriolages

Plusieurs études ont démontré que les entreprises ont plus de risque d’être cambriolées que les résidences des particuliers. La raison est simple. L’objectif d’un cambrioleur est d’obtenir le maximum de gain en fournissant le minimum d’effort et en prenant le minimum de risques. Son choix se porte donc sur des locaux qui présentent le moins de difficultés possibles. Il est donc essentiel de mener une réflexion préventive au sein de son entreprise afin de décourager les cambrioleurs.

Etape 1 : Des gestes simples ne nécessitant aucun investissement

·         Eviter de communiquer vos dates de fermeture sur des supports d’information large public sur le web, des prospectus, la presse, répondeur téléphonique… ne les diffuser qu’à vos clients par mail personnalisé ou courrier.

·         N’hésitez pas à signaler à la gendarmerie tout fait particulier pouvant avoir un impact sur la sécurité : voiture inhabituelle, individus suspects, détériorations diverses, …

·         A l’extérieur, rangez l’outillage, matières premières, produits finis. Garez vos véhicules sur des zones visibles et éclairées et ne laissez aucun document ou matériel à l’intérieur.

·         Dans vos locaux, notez et conservez les informations concernant votre matériel (Marque, modèle, N° de série), verrouillez les ordinateurs, ranger les portables et mettre les documents sensibles sous clé.

·         Sensibilisez les salariés et ce quel que soit leur niveau de responsabilité par affichage de consignes, réunions d’informations, …

Etape 2 : Mettre en place une protection efficace

Protéger les ouvertures, portes ou fenêtres par un rideau métallique équipé d’un serrure haute sécurité, des volets ou des barreaux scellés. Attention à la cohérence dans le choix des matériaux, installer un système de fermeture haute sécurité sur une porte standard n’a pas de sens.
Installer des systèmes de détection d’intrusion ou de chocs sur les ouvertures et les relier à l’éclairage ou système vidéo s’avère particulièrement efficace pour faire fuir les intrus.
Aux abords extérieurs, vous pouvez également clôturer et installer un portail pour gérer les accès. Entretenez également la végétation autour afin de ne pas faciliter la dissimulation ou faciliter l’escalade d’un mur.
Lorsque le contexte le permet, mutualiser les prestations de surveillance entre entreprises d’une même zone permet de réduire les coûts.
Tout dirigeant doit prendre le temps de s’interroger sur les risques réels auxquels est exposée sa société, en prenant en compte l’ensemble des facteurs susceptibles d’influencer la prise de décision du cambrioleur. Bien menée, cette phase de réflexion préventive peut éviter nombre de désagréments.

Source (Cellule intelligence économique Rhône-Alpes/Gendarmerie Nationale)


■ Et aussi…

génération ySécurité et génération “Y” ne font pas bon ménage

La génération Y est née avec les nouvelles technologies et la révolution du Web. Devenus salariés, les jeunes travailleurs mêlent naturellement vie privée et vie professionnelle, posant des défis de sécurité croissant à leur employeur.

Ces salariés férus de nouvelles technologies utilisent des appareils et des logiciels qu’ils choisissent indépendamment des limites imposées par l’entreprise. Une étude de People-Insprired Security, menée par Samsung montre que 28% des travailleurs utilisent leur appareil privé sur le lieu de travail pour envoyer des mails professionnels. 55% ignorent si l’entreprise a une politique de sécurité.

En créant ces passerelles entre vie privée et vie professionnelle, les travailleurs de la génération Y cherchent à se simplifier la vie le plus possible. Ils utilisent donc leurs appareils mobiles et leurs compétences technologiques pour effectuer rapidement et facilement leurs tâches professionnelles ou personnelles, où, quand et comme ils le décident

Aujourd’hui les principaux fabricants développent des outils pour permettre de basculer en toute sécurité sur son propre appareil entre les applications personnelles et professionnelles. Cette génération n’a pas fini de faire évoluer les entreprises et de les amener à s’adapter au monde d’aujourd’hui et de demain.